Marche des Fiertés : une belle victoire du SNEG & Co

A la une, Le SNEG — 28 juin 2019

GayPride
Pour la première fois cette année depuis sa création il y a 29 ans, le SNEG & Co a rencontré des difficultés dans l’attribution des dérogations d’ouverture tardive le soir de la Marche des Fiertés (Gay Pride) pour les établissements parisiens ne disposant pas d’autorisation de nuit.

Dans un premier temps, le Préfet de Police de Paris a émis un avis défavorable à l’ensemble de notre demande de dérogation d’ouverture exceptionnelle au-delà de 2 h du matin pour 44 établissements. Dans un second temps, dans un esprit de compromis, après consultation des exploitants, le SNEG & Co a proposé une liste réduite de 20 établissements tout en questionnant cette sélection qui remettait en cause la notion d’équité.

Parallèlement, nous avons argumenté auprès du cabinet du Préfet de Police et activé nos réseaux pour un réexamen de notre demande initiale.

La Préfecture de Police a finalement entendu et compris notre demande et accorde une autorisation à 36 des 44 établissements figurant dans la demande initiale, les 8 refus s’expliquant comme c’est le cas chaque année, par des avis défavorables des services de police de tutelle, en amont de la décision du Préfet qui par cette décision que nous saluons, manifeste sa confiance au SNEG & Co.

C’est une belle victoire pour le SNEG & Co, au service de ses adhérents, qui permet à tous ses adhérents de célébrer librement et comme l’habitude – dans le respect des obligations tranquillité et sécurité publiques – notre fête annuelle.