L’édito : une contrainte en efface une autre

A la une, L'éditorial — 14 juillet 2021

Le verdict est tombé ce 12 juillet : les bars, les restaurants, en terrasse comme en intérieur, les salles de sport donc les saunas, seront eux aussi contraints au pass sanitaire à compter du 1er août (ou dans les jours à suivre selon l’avancement du projet de loi), pour les clients comme pour les salariés.

Cette nouvelle contrainte, bien que nécessaire pour enrayer cette épidémie, est absurde en termes de calendrier et pose des questions sur sa gestion : comment obtenir une vaccination en moins d’un mois quand il faut plus d’un mois entre la première et la seconde dose ? Clients et salariés vont-ils se rendre toutes les 48 h en laboratoire pour réaliser un test PCR ? Le confort d’usage reviendra donc aux personnes vaccinées, comme nous le prétendions déjà depuis plusieurs mois.

Dans ces conditions, le mois d’août sera-t-il un mois « blanc » pour nos commerces ? Alors, nous demandons un délai raisonnable pour se conformer au temps de mise en œuvre ainsi qu’un retour à plein régime des aides pour août et leur maintien après septembre et tant que durera cette mesure.

Nos établissements vont subir un nouveau coup de massue après ces annonces car puisqu’il n’y a que 40 % de gens vaccinés en France, c’est le potentiel de clientèle que nous pourrons accueillir dans nos établissements ! Pouvons-nous vivre (survivre ?) avec 40 % de clients et qui plus est, embaucher du personnel pour les contrôler ? Non !

Sinon, le Gouvernement autorise les discothèques à rouvrir. Enfin ! Les « bars dansant » sont assujettis aux mêmes contraintes, c’est une bonne chose, mais sur le terrain, la situation n’est pas simple ! TousAntiCovidVerif c’est encore de la logistique en plus et surtout, nous ne sommes pas des policiers, notre métier n’est pas de vérifier les identités de nos clients.

On se réjouit de la levée de l’obligation de personnes assises pour consommer dans les restaurants et débits de boissons mais le port du masque en intérieur reste obligatoire quand on se déplace, y compris quand sera mis en place le pass sanitaire !

Je tenais à vous remercier vivement pour votre soutien pendant cette période de crise sans précédent : soutien financier, mais surtout soutien moral que nous avons reçu par les messages de certains d’entre vous, messages qui nous poussent encore à nous surpasser dans nos actions à votre service, Rémi Calmon, directeur exécutif du SNEG & Co et moi-même…

Nous prenons quelques congés et reprendrons une activité normale le lundi 16 août. Toutefois, on le voit bien, chaque semaine, chaque jour, réserve son lot de nouvelles dispositions. Aussi, nous restons à votre disposition sans interruption.

Par ailleurs, nous vous invitons à vous connecter régulièrement sur www.snegandco.fr pour y découvrir les informations que nous pourrions mettre en ligne.

Bel été à toutes et à tous.

Olivier ROBERT
Président du SNEG & Co